· 

Le DAB+ bien présent au Salon de la Radio et de l’Audio Digital 2020

WorldDAB, Salon de la Radio et de L'Audio Digital
Stand du WorldDAB au Salon de la Radio et de L'Audio Digital 2020

Le DAB+ était encore une fois bien présent au Salon de la Radio et de l’Audio Digital. Du 23 au 25 janvier dernier, il y avait plusieurs conférences pour dévoiler les derniers développements de la radio numérique terrestre. 

 

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a publié une nouvelle feuille de route qui prolonge celle déjà actée depuis quelques années. Afin d’élargir la couverture locale du DAB+ en France métropolitaine 50 allotissements locaux supplémentaires vont faire l’objet d’appels aux candidatures entre 2020 et 2023. 

 

En février, le CSA lancera un appel à candidatures pour un service de radio sur le multiplex métropolitain 1 (M1). La ressource disponible sur le multiplex métropolitain 2 (M2) sera dédiée à des services de diffusion de données. On peut penser par exemple au TPEG – service d’information de trafic routier, ou à un service d’alerte. On aura donc accès à 25 radios nationales en DAB+ sur les multiplex métropolitains.

 

Le CSA va également créer de possibilités pour des expérimentations en DAB+ en outre-mer. Sur le site du CSA, vous pouvez trouver plus d’informations sur la « Feuille de route 2020-2023 de la poursuite du déploiement du DAB+ ».

 

La réorganisation des programmes en DAB+ sur Paris, Nice et Marseille se fera dans les prochains mois. Il y aura de nouvelles radios pour enrichir l’offre actuelle.  Antoine Baduel, Président de Radio FG, a présenté le projet de la renaissance de Maxximum, radio légendaire des années 90 sur la bande FM parisienne, qui sera lancé cette fois-ci en DAB+ en région parisienne. 

 

Aujourd’hui, le DAB+ est disponible dans plusieurs régions et agglomérations françaises. Il est important de le faire savoir au public. À ce titre, le CSA, a publié une carte interactive, « Ma Radio DAB+ ». L’auditeur sélectionne la localité désirée : son département et sa ville, puis il peut découvrir quels radios sont disponibles sur sa zone ou obtenir des informations sur les futurs déploiements. 

Conférence « Comment faire un succès du DAB+ en France ? »
Conférence « Comment faire un succès du DAB+ en France ? »

La conférence « Comment faire un succès du DAB+ en France ? » a attiré largement. Le mot-clé : le succès se fera « ensemble ». Un credo du conseiller du CSA Nicolas Curien. La densification avance, il va falloir adresser l’auditeur dans le bon timing pour ne pas créer de déception. Jean-Michel Kandin, DGA Techniques & Technologies Nouvelles chez Radio France, a souligné que les radios nationales vont communiquer sur le DAB+ dès qu’ils seront présents sur la radio numérique terrestre. 

 

Des exemples d’initiatives marketing locales, comme l’association « Hauts-de-France pour le DAB+ » ou l’initiative de Wilfrid Tocqueville, Sweet FM et Franck Gergaud, RCA avec le spot promotionnel « Boulevard des Air – BDA – pour le DAB+ » ont été présentés, pour inspirer les acteurs. 

 

En parlant de la communication, Eric Adelbrecht, Administrateur délégué chez maRadio.be, a présenté son programme marketing impressionnant autour du DAB+ en Belgique francophone. Des clips vidéo ou audio en passant par l’approche B2C et B2B, l’engagement avec les constructeurs auto ou les distributeurs, la familiarité de l’auditeur avec le DAB+ s’accroît rapidement chez nos voisins belges. 

 

Rappelons qu’en France, le site DABplus.fr ainsi qu’un compte Twitter et une page Facebook, pour informer le grand public sur le DAB+, existent depuis 2018. Mais jusqu’à présent, il n’y a pas une organisation représentée par les parties prenantes et donc pas de moyens pour financer la communication sur le DAB+ en France largement, y compris le site DABplus.fr. Selon l’étude de l’institut CSA, présenté au Salon de la Radio et de l’Audio Digital, aujourd’hui, seulement 24% des Français connaissent la norme DAB+ et seulement 10% savent de quoi il s’agit. Comme le DAB+ est bien présent dans plusieurs villes françaises depuis 2014 et que les radios présentes en DAB+ ont investi beaucoup dans cette nouvelle technologie, il est extrêmement urgent d’établir le plus vite possible une structure qui prend en charge les coûts pour communiquer le DAB+ massivement au grand public.

DABplus.fr
Le site DABplus.fr